Horologiom, la critique

Publié le par victor

Résumé : Horlogiom est une ville coupée du reste du monde où toutes les lois reposentsur la mécanique. Un jour, Mariolou, un funambule atterit par hasard dans la cité. À cause ( ou plutôt grâce à lui ) l'équilibre social de la ville est menacé.

Introduction :

Une BD drôle, intéressante, pleine de surprise, intriguante, bref, une Bd qui a tout pour plaire.

Commentaire :

Quand j'ai vu ce titre à la bibliothèque, je l'ai empruntée pour la couverture et le résumé qui m'intriguaient.

En commençant le premier tome, je n'ai pas tout de suite accroché. L'histoire étant trop confuse à mon goût. Puis, au fil des pages, la magie a commencé à opérer.

On se retrouve propulsé dans l'univers d'Horologiom, une ville sans histoire où tout le monde a sa destiné décrite à l'avance.

Au fil des bulles, on remarque qu'il y a beaucoup de similitudes entre la BD fantastique et la vraie vie. Les religions, les parties politiques, les protestataires.

Fabrice Lebeault lâche très peut d'intrigue pendant le tome 1. En fait, il en lâche juste assez pour nous donner envie de lire la suite.

Ce que j'ai fait avec plaisir.

La suite de la série :

Elle aussi bien que le tome un. Il y a tout de même un petit peu plus d'action. L'intrigue augmente. On ne voit vraiment pas de suite logique à l'histoire.

Le dernier tome :

Il faut vraiment attendre les dernières pages du tome 6 pour avoir des explications. Fabrice Lebeault, à l'image de sa série, nous offre une belle fin, sur la vie. Pour moi, la philosophie d'Horlogiom est : "La vie est un cadeau, il faut en profiter un maximum. Notre destin ne doit pas être tout tracé, c'est nous qui devons l'écrire".

Barème :

Les personnages 4,5/5

Illustration 5/5

Les lieux 4,5/5

L'originalité 4,5/5

Note : 18,5/20

Horlogiom tome 1

Horlogiom tome 1

Publié dans Bd et manga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article