L'Autre tome 2 de Pierre Bottero, la critique

Publié le par victor

Résumé: Après avoir détruit Jalaab la Force, Shaé et Natandoivent maintenant abattre Onjü qui est le coeur de L'Autre. Il sème de mortels virus, déchaîne les flots ou autres forces de la nature sur Terre et décime les populations. De plus, Natan et Shaé sont maintenant poursuivis par les Cogistes qui veulent leurs morts...

Introduction: Je me suis enfin mis à la lecture du deuxième opus de la trilogie (après plus d'un an!). J'en ressors tout ensorcelé avec une grande hâte de lire le dernier livre.

Commentaire: Je me suis finalement raisonné. Il fallait à tout pris que je reprenne cette trilogie de fantasy. Malgré le fait que je n'avais que des bribes de souvenirs du premier tome.

Quand j'ai vu la couverture de ce roman, je suis tombé des nues. On y voit Shaé dans tous ses détails, recherchant Natandans Paris où de gros flocons viennent se poser sur le sol. Cette première de couverture est très réussie.

Je retrouve avec plaisir les personnages de Shaé et Natan dans leurs projets de venir à bout d'Onjü qui est Le Coeur de L'Autre. Je trouve que l'auteur a rajouté de petits détails qui viennent avec la maturité des personnages comme Shaé qui se méfie de tout étranger.

Je trouve que l'auteur a beaucoup travaillé sur Natan dans ce roman. Il est abordé psychologiquement, ses sentiments amoureux sont dévoilés, ses peurs, ses peines, ses craintes y sont longuement abordés. Ses impressions sont beaucoup décrites également. Shaé est quand à elle je trouve "oubliée". Elle reste mystérieuse, dans l'ombre. Ses émotions et sa psychologie ne sont abordés que très rarement. Ce que je trouve dommage.

Il y a aussi d'autres personnages moins travaillés comme Barthélemy. Je le déteste. Aucune honte, aucun regret à faire couler autant de sang.

J'ai également retrouvé avec plaisir le style d'écriture de Pierre Bottero... Beaucoup de retours à la ligne pour un mot, un style qui fait qu'on se pose beaucoup de questions. Chaque phrase contribue au fait que l'on se pose une question supplémentaire. Les phrases se terminent souvent par les trois petits points, un classique "Bottero".

Je trouve que cet opus porte aussi un message:

"Il faut toujours se méfier des inconnus".

"Certaines personnes ne sont pas celles que l'on croit être".

L'Autre tome 2 de Pierre Bottero, la critique
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article