Le cerise sur le gâteau de Jean Philippe Arrou-Vignod, la critique

Publié le par victor

Résumé: Depuis que Jean-A s'est retrouvé dans une classe mixte, il n'a qu'une idée : devenir l'idole des jeunes. La famille découvre donc trois nouvelles choses inconnues: les filles, le sentiment amoureux et l'adolescence. Cette année risque bien de tout chambouler chez les Jeans...

Introduction: Un roman léger et divertissant, j'ai passé un bon moment.

Commentaire: D'après ce que j'ai pus lire sur Jean-Philippe Arrou Vignod, ce roman est largement autobiographique et très peu fantastique. Quand j'ai entendu parler de ce roman, je m'en suis fait l'idée qu'il allait être écrit pour les petits. Cette idée a été confortée par la couverture, que je trouve très enfantine.

L'histoire est très réaliste. On a tous vécu les situations dans lesquelles se retrouvent les Jeans. Les bagarres entre clans, les aires de jeux favoris où l'on passe toutes nos après-midi... C'est un véritable retour en arrière que nous offre l'auteur.

L'écriture est très légère, sans approximation ce qui permet une lecture fluide du récit. Si bien que j'ai terminé le roman en un jour. Cet univers me rappelle beaucoup celui de Calpurniaavec l'héroïne et ses nombreux frères dont on raconte le quotidien et les péripéties. L'auteur rajoute une pointe d'humour et le tout dans les répliques ou les insultes des personnages qui m'ont fait sourire voir même franchement rigoler à certains moments.

Créer une famille avec six frères qui ont tous le même prénomà l'exception d'une lettre, c'est audacieux. De plus, il nous est facile de confondre les frères entre eux. Pour éviter cela, Jean-Philippe Arrou Vignod a donné une caractéristique physique ou mentale (peut-être celles que possédaient ses frères) à chacun des personnages. Certains zozotent, d'autres sont dans la lune, c'est génial car il y en a pour tous les goûts.

Le cerise sur le gâteau de Jean Philippe Arrou-Vignod, la critique
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article