L'atelier d'écriture n°215 de Leiloona : Un sourire

Publié le par victor

une photo de Leiloona
une photo de Leiloona

Pompéi. Un lieu. Une histoire. Une tragédie. Un volcan. Voilà ce qu'on associe généralement à Pompéi, ville victime de l'éruption du Vésuve, la plus violente de tous les temps. Alors pour ne pas être envahi par l'atmosphère lourde d'émotions et de tristesse qui se dégage de ce lieu emblématique de l'histoire romaine, je préfère en rire. Comme je l'ai toujours fait, en toute situation. Malgré la gravité de la chose, j'ai toujours eu le sourire accroché aux lèvres. Le rire c'est la vie comme le disait souvent mon grand-père, un homme que j'admire énormément et qui m'inspire dans mon quotidien. Alors à son enterrement, j'ai souris, ma manière à moi de lui rendre hommage. Alors quand je rentre sur le site archéologique, je ris encore sans trop savoir comment ni pourquoi. Et ça a continué durant toute la visite, et ce malgré les nombreuses réprimandes de ma mère. J'étais même carrément hilare devant les moulages des corps, pour une histoire débile de communication entre sarcophages. Mais je pense que l'apogée de mon insolence fût atteinte devant cette demie-statue dont on ne peut apercevoir que la bouche et les yeux. Un ancien vestige d'un monument qui devait être gargantuesque pour l'époque. Alors comme d'habitude, je fût puni pour mon comportement.: privé de skype pendant une semaine... Mais c’est sûrement pas ça qui va arrêter ma bonne humeur, et je pense que vous devriez faire pareil, vous monsieur tout le monde, devant votre écran. Souriez ! C'est le remède à toutes vos maladies.

Publié dans écriture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nady 06/04/2016 22:32

Je ne peux qu'être d'accord avec le beau contenu de ton texte ! Connais tu le poème de Raoul Follereau ? Il fut mon poème de chevet pendant de nombreuses années jusqu'à ce qu'il s'ancre en moi ! Ton texte m'a fait penser à ces merveilleux mots alors merci et cadeau : Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup,
Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne,
Il ne dure qu'un instant, mais son souvenir est parfois éternel,
Personne n'est assez riche pour s'en passer,
Personne n'est assez pauvre pour ne pas le mériter,
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l'amitié,
Un sourire donne du repos à l'être fatigué,
Donne du courage au plus découragé
Il ne peut ni s'acheter, ni se prêter, ni se voler,
Car c'est une chose qui n'a de valeur qu'à partir du moment où il se donne.
Et si toutefois, vous rencontrez quelqu'un qui ne sait plus sourire,
Soyez généreux donnez-lui le vôtre,
Car nul n'a autant besoin d'un sourire
Que celui qui ne peut en donner aux autres.

Benedicte D. 05/04/2016 20:13

De la nervosité du rire....En général plus on essaie de s'en empêcher moins on y arrive....
De la protection du rire....Un filtre pour adoucir la réalité....
De la rebellion par le rire....Le goût de la liberté....
Merci Victor....

Claude 05/04/2016 12:32

C'est sympa, ce texte ! Le rire, le sourire, la bonne humeur... Même quand ils reviennent de loin, ce sont souvent des remèdes salvateurs..

sabine 04/04/2016 20:24

une insolence tellement drôle! Texte bien sympathique!

Titine 04/04/2016 13:53

C'est presque une leçon de vie que tu nous donnes dans ton texte !