14-14 de Silène Edgar et Paul Beorn, la critique

Publié le par victor

14-14 de Silène Edgar et Paul Beorn, la critique

Résumé : Hadrien et Adrien sont deux adolescents aux mêmes centres d’intérêts : la famille, les amis, les filles... La seule petite différence est qu'Adrien vit en 2014 et Hadrien en 1914. Mais grâce à une boite aux lettres mystérieuse, ils vont pouvoir entamer une correspondance par lettres et devenir amis. Malheureusement pour Hadrien, la guerre est sur le point d'éclater, et leurs échanges de lettres pourraient alors prendre une fin brutale et dramatique...


Introduction : Un roman écrit à quatre mains sympathique et original....


Commentaire : 14-14 était pour moi surtout une découverte de deux auteurs que j'avais très envie de lire : Paul Beorn et Silène Edgar. Ce livre, résultat d'une association des deux romanciers, était le parfait moyen de découvrir leur plume ainsi que leur univers.


Nous partons donc à la découverte d'Adrien et d'Hadrien. Deux personnages. Deux caractères et deux personnalités bien distinctes. J'ai eu un peu de mal avec Hadrien au début mais je ne saurais pas vraiment vous dire pourquoi. Sûrement parce que lui et moi sommes assez différents, que ce soit au niveau du caractère comme au niveau du mode de vie. Ma préférence revient donc à Adrien. Là encore, je ne saurais pas vraiment vous dire pourquoi. J'ai été pas mal touché par ses problèmes de coeur et ses interrogations, car je suis moi-même passé par là, comme tous les adolescents de son âge et du mien également. Adrien est aussi celui qui ma le plus énervé de part ses choix et ses paroles. J'ai eu à plusieurs reprises envie de le secouer, de lui crier de faire telle ou telle chose. J'ai ressenti un peu moins d'émotions avec Hadrien durant ma lecture, mais ce dernier reste quand même un personnage attachant que j'ai beaucoup apprécié suivre durant ma lecture.


14-14 m'a vraiment surpris car je pensais avoir à faire à un roman totalement épistolaire. Mais, à mon grand étonnement, ce ne fût pas le cas. On nous expose vraiment la vie de chacun des deux principaux protagonistes. Leurs situations familiales, leurs sentiments, leurs questionnements. La correspondance qu'ils entretiennent n'est finalement pas la partie principale du roman. J'ai vraiment apprécié d'en connaître beaucoup plus sur Adrien et Hadrien que ce que j'aurais pu apprendre avec de simples lettres. Silène Edgar et Paul Beorn nous offre finalement une double histoire, les deux personnages évoluant chacun de leur côté, se croisant juste dans leurs lettres et tissant une belle amitié par le biais de celles-ci. Je trouve toutefois un peu dommage le fait de ne pas avoir développé le côté de la guerre. Elle est bien présente, mais n'occupe que la dernière partie du roman, le reste étant consacrée au quotidien de chacun. Je pense qu'il y avait beaucoup de potentiel et encore pas mal de choses à creuser de ce côté-là.


J'ai bien aimé le style d'écriture de chacun des auteurs. Fluide, des descriptions pas trop lourdes permettent une lecture rapide et fluide du récit. Résultat : j'ai fini ce livre en un jour à peine. Un auteur représente un personnage (Silène Edgar représente Hadrien et Paul Beorn Adrien). Je trouve leur plume assez similaire à tel point que j'ai même cru lire un roman d'une seule et unique personne. J'aimerais à présent beaucoup découvrir Silène Edgar et Paul Beorn avec leurs oeuvres respectives.


14-14 est un bon roman fantastique, aux personnages atypiques (petite préférence pour Adrien), à l'histoire intéressante et originale et à l'écriture fluide. J'aurais toutefois aimé que le côté de la guerre approchant soit approfondi car l'histoire aurait sûrement pris une histoire toute autre. Je vous le recommande si vous désirez découvrir ces deux auteurs !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article