Le Paris des Merveilles tome 1 : Les enchantements d'Ambremer de Pierre Pevel, la critique

Publié le par victor

Le Paris des Merveilles tome 1 : Les enchantements d'Ambremer de Pierre Pevel, la critique

Résumé : Paris, début du 20ème siècle. La Tour Eiffel est blanche, les sirènes peuplent la Seine, les gnomes et autres farfadets occupent désormais la capitale aux côtés des parisiens.
Une affaire de trafic d'objets enchantés va mêler le mage Louis Denizart Hyppolyte Griffont à une série de meurtres. Il croisera ainsi la route de gargouilles enchantées, celle d'un imposteur ou encore celle d'un mage très puissant....


Introduction : Un excellent roman de fantasy concentrant des personnages tous plus sympathiques les uns que les autres autour d'une intrigue très bien menée….


Commentaire : Je tiens d'abord à remercier Bea285 du blog l'ancre littéraire d'une blondinette avec qui j'ai pu organiser cette Lecture Commune !


J'ai pu lire beaucoup de chroniques positives autour des romans de Pierre Pevel, un auteur de fantasy traduit dans beaucoup de langues, dont l'anglais. La couverture de ce premier tome du Paris des Merveilles m'a convaincu de l'acheter, et je peux vous assurer que je ne suis pas déçu du voyage.


Dans ce premier tome, nous partons à la rencontre de Griffont, un mage du Cercle Cyan dont la réputation n'est plus à faire. Griffont n'a pas de particularité à proprement parler (à part le fait que c'est un magicien réputé), mais c'est vraiment un personnage qui m'a profondément marqué. Peut-être à cause de son caractère plutôt calme. Peut-être à cause de sa façon de penser et d'agir. Peut-être à cause de sa manière de parler. Je n'en sais trop rien à vrai dire. Je pense que c'est un mixe de tout ça qui fait que Griffont contribue vraiment au fait que ce roman soit vraiment un très gros coup de coeur pour moi. C'est une personne que j'aurais aimé rencontrer et avec qui j'aurais adoré pouvoir discuter. Mais Pierre Pevel ne se limite pas au grand mage, qui possède déjà une personnalité très détaillée et très complète. Il nous présente un panel de personnages tous plus différents et sympathiques les uns que les autres. Je les ai vraiment tous adorés sans exception. Ils sont tous su me séduire de part leurs styles et leurs caractères. Mais ce n'est qu'un des nombreux points forts que possède ce petit bijoux de fantasy !


Une des choses qui m'a également marqué dans ce premier opus, c'est la plume de l'auteur. Très détaillée, il emploi des mots fins et justes, et sait adapter son écriture en fonction de l'action ou du moment de l'histoire. Il adopte une écriture riche, soutenue et très visuelle lors de passages descriptifs, que ce soit pour un objet, un lieu ou un personnage. Il est ainsi très facile au lecteur de se projeter au 20ème siècle, dans ce Paris un peu particulier. Les moments d'actions sont également très bien écrits. Si bien que le lecteur se retrouve littéralement à la place du personnages en question, à devoir prendre une décision ou faire un choix décisif pour la suite de l'histoire. Il y a enfin les moments de révélations, où l'on est vraiment tenu en haleine jusqu'au tout dernier moment. Ce livre fût ainsi un réel plaisir de lecture notamment grâce à la sublime plume de Pierre Pevel.


Le récit est merveilleusement bien construit. Le romancer met en scène différents personnages, mis en scène dans différentes situations. Il bascule vraiment d'une situation à une autre pile dans les moments cruciaux, laissant le lecteur sur sa faim, ce qui est à la fois très addictif et très frustrant. On ne peut s'empêcher de continuer à lire tant que l'auteur ne nous donne pas plus d'informations sur tel ou tel personnage.


L'histoire possède également tous les atouts pour séduire. Assez complexe, elle n'a cesser de me surprendre tout au long de ma lecture. On nous replonge ainsi dans les origines des fées, des dragons, ainsi que dans le passé dans la cité d'Ambremer. J'ai été tenu en haleine jusque dans les dernières pages, ou l'histoire se dévoile totalement. Chapeau bas à Pierre Pevel pour cette histoire !


La fin tient toutes ses promesses. L'action et les révélations sont au rendez-vous . On obtient toutes les réponses à nos questions. Si bien que ce roman aurait pu être un roman simple, mais il y a bien une suite qu'il me tarde de découvrir.


Comment vous parler de ce roman sans évoquer sa couverture absolument sublime ? Je tenais juste à féliciter Bargelonne pour ce très bon travail éditorial.


Le Paris des Merveilles est une pépite de la fantasy. Avec des personnages très sympathiques (gros coup de coeur pour Griffont), une écriture sublime, une histoire addictif, ce premier tome à tous les atouts pour séduire. A consommer sans modération !


Petit + : Le bouquin contient une petite nouvelle d'une vingtainede pages nommée "Magicis In Mobilis". Elle n'a certes rien à voir avec l'histoire initiale, mais si vous voulez avoir un petit aperçu de l'univers mis en place par Pierre Pevel, je vous la recommande vivement !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article