Service presse : Jungle Park de Philippe Arnaud, la critique

Publié le par victor

Service presse : Jungle Park de Philippe Arnaud, la critique

Résumé : 2050. Tony est accusé à tort d'avoir commis un attentat dans son propre parc d'attraction, qui l'a rendu riche et célèbre. Il se fait donc condamné à l'exil en Afrique, qui est devenu un continent dépotoir où l'on rejette tous les déchets solides ou humains. De l'autre côté du monde, la fille de Tony, Joannie, découvre peu à peu le complot dont a été victime son père et fait tout pour le retrouver...


Introduction : Un roman fantastique d'anticipation, qui nous plonge au coeur de ce que pourrait devenir le monde si rien n'ai fait très bientôt...


Commentaire : Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Sarbacane pour cet envoi !
Ce qui m'a poussé à lire ce roman, c'est avant tout son résumé. Un roman d'anticipation comme celui-ci est une denrée rare, surtout de la part des éditions Sarbacane. Alors que la plupart des Exprim' évoque des sujets "tabous" et "compliqués" de notre société actuelle comme le racisme ou l'homosexualité, Jungle Park nous propose une vision de ce que pourrait devenir la planète si rien n'est fait, que ce soit au niveau écologique ou sociale. J'ai dévoré ce roman en quelques jours.


L'histoire nous amène à rencontrer Tony (ou Antoine). Accusé à tort de terrorisme, il se retrouve plongé dans l'impitoyable jungle qu'est l'Afrique. C'est un personnage au caractère fort et à la détermination sans faille, qui a su s'affirmer et se faire accepter dans ce monde impitoyable. Après son parachutage en catastrophe, il est sauvé par Jean-Baptiste, un mystérieux homme membre du réseau "Mandela". On en connaît très peu sur lui au début de l'histoire, car il est plutôt méfiant, et particulièrement envers Tony, qui est le créateur d'Africaland. Mais au fur et à mesure, il apprend tout comme nous à connaître l'américain, à lui accorder sa confiance puis finalement à se confier sur son passé. Ces confidences nous seront d'ailleurs d'une grande utilité pour notre compréhension de l'histoire. L'autre personnage principal de ce roman, Joannie, est comme son père : un caractère fort, une détermination sans faille. Elle est convaincue que son père est toujours en vie et fait tout pour le retrouver. Elle est aussi convaincue que ce dernier est innocent, et fera tout pour le prouver quitte à risquer sa propre vie. Serena, sa meilleure amie, est elle aussi une battante qui ne reculera devant rien pour aider Joannie dans sa quête de vérité.


Jungle Park contient donc une belle panoplie de personnages au caractère affirmé, ce qui n'est pas de trop dans ce monde qui ne laisse aucune place à la pitié. Ce dernier est d'ailleurs très bien expliqué et très détaillé. Les références sur notre monde actuel rend le livre encore plus terrifiant, car le lecteur prend conscience que ce terrible futur pourrait devenir une réalité dans quelques dizaines d'années. Cette prise de conscience rend le livre encore plus fort et plus prenant.
Concernant l'intrigue, Philippe Arnaud est terriblement avare d'indices. On a ainsi du mal à comprendre la terrible machination faite autour de Tony jusqu'au milieu du roman, où le voile commence à se lever peu à peu autour de cette affaire. Les cent dernières pages sont un pure concentré d'actions, de suspens et de révélations. Il me fût impossible de lâcher le livre jusqu'au dénouement final. A partir de ce moment, l'histoire prend une tournure radicalement différente que je n'aurais sûrement pas imaginer. Et je reste encore assez indécis sur cette fin surprenante. Elle est surprenante.


L'histoire est narrée de plusieurs points de vue (Tony et Joannie). Le roman est toutefois à la troisième personne. Philippe Arnaud sait très bien manipuler ses lecteurs et parfaitement distiller ses indices. Il sait parfaitement doser le suspens et les révélations au fur et à mesure de l'histoire notamment pendant le dénouement final. J'aimerais beaucoup pouvoir lire d'autres livres de cet auteur à l'avenir.


Malgré quelques points négatifs, Jungle Park reste pour moi une excellente lecture. Ce roman sort du lot de la collection Exprim' en proposant une vision futuriste de notre monde actuel. Les personnages fort en caractère rajoutent du piment une histoire déjà bien assaisonnée. L'intrigue très bien menée ainsi que l'écriture concluent cette superbe oeuvre de Philippe Arnaud.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article