Service presse : Luna Viva : Le tournoi des voyantes d'Aurélie Benattar, la critique

Publié le par victor

Service presse : Luna Viva : Le tournoi des voyantes d'Aurélie Benattar, la critique

Résumé : Luna tire les cartes au fond de la roulotte sans jamais voir personne et ce depuis la mort de sa mère. Terrorisée par son grand frère nommé Gidy. Lors d'une tentative de suicide à la suite de laquelle elle se retrouve internée à l'hôpital, elle rencontre un mystérieux jeune homme métisse, qui lui apparaît parfois. Au même moment, le chef de sa troupe de forain, le Falcone, lui annonce qu'elle va participer au plus grand concours national de cartomancie. Elle découvre également qu'elle possède un étrange don...


Introduction : Un roman haut en couleur, qui m'a bien surpris...


Commentaire : Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Sarbacane pour cet envoi !
Luna Viva se démarquait lui aussi de la collection Exprim', mais de part son côté fantastique et non pour son côté futuriste comme Jungle Park par exemple. Le résumé y était également pour beaucoup. Annonciateur d'une grande épopée "aux lisières du fantastique" comme il est écrit. Je ne suis pas déçu du voyage.


On retrouve Luna, une jeune fille complètement perdue depuis la mort de sa mère, survenue quelques mois plus tôt. Malmenée par son grand frère qui la terrorise, elle reste tapie au fond de sa roulotte, tirant chaque jour les cartes pour le compte de ce dernier. Luna vit un véritable enfer au quotidien, et c'est d'ailleurs pour cette raison qu'on la retrouve juste après une tentative de suicide dés les premières pages. . Malgré tout, elle réussit à se créer une carapace qui lui permet de résister au flot d'insultes et de violence quotidien. Son évolution au fur et à mesure du roman est éloquent. On la voit vraiment prendre conscience de beaucoup de chose, concernant son frère, ses actes et ce fameux don. Excepté le teigneux et violent Gidy, l'autre personnage important de cette histoire est Izabella. Malgré tout le bienfait qu'elle apporte à Luna, ce n'est pas quelqu'un que je porte dans mon coeur. Elle est droite dans ses bottes, sévère quand il faut , mais elle reste assez froide et stoïque, c'est ce qui m'a un peu dérangé chez elle.


Aurélie Benattar nous transporte dans le monde de la voyance, un milieu jusqu'alors quasi inconnu pour ma part. Elle y rajoute beaucoup d’éléments (le concours, le Cercle, les violences dont est victime Luna...). Elle en a rajouté tellement que j'eu peur que ce roman devienne un simple bouquin fade, effleurant à peine la surface de tout ce monde. Mais non. L'auteure approfondit chacun des sujets abordés, même si j'aurais quand même voulu en savoir plus sur sa préparation au concours ainsi que sur le fameux Cercle. Finalement, malgré le côté fantastique bel et bien présent, et ceux pour notre plus grand bien, Aurélie Benattar nous montre la reconstruction d'une Luna qui a touché le fond mais qui a appris à profiter de la vie, malgré les conditions difficiles dans lesquels elle vit. Au fond, ce roman reste un pur Exprim' qui nous montre l'évolution d'une adolescent un peu paumée avec une approche très originale. L’apprentissage de la vie grâce à la cartomancie, si je puis dire.


J'ai également beaucoup apprécié la plume de la romancière, qui nous offre certaines citations qui vont rester dans ma mémoire pour très longtemps. L'écriture reste fluide et très bonne, car j'ai vraiment eu l'impression de me retrouver dans la tête d'une ado. Le suspens est également au rendez-vous comme le disait le résumé, les plus grosses révélations étant faites à la fin du livre.
Je pense qu'il reste quand même quelques points à éclaircir, notamment concernant le Cercle. Pourquoi pas un tome 2 ? En tout cas, je serais partant.


Luna Viva fût une excellente lecture. Malgré le quotidien très dure de Luna, cette dernière arrive à se faire petit à petit dans son coin, et ce grâce à ce don. L'histoire vaut grandement le détour, car tout ce qui est dans le résumé se retrouve dans le livre, et tous les points sont approfondis (sauf le Cercle comme je l'ai dis plus haut). Le style d'écriture, ponctué par de somptueuses citations, rend ce bouquin très agréable à la lecture. Bravo à Aurélie Bénattar pour cette oeuvre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yoko 10/06/2016 17:44

Que ce soit Jungle Park ou Luna Viva, tu m'as donné envie de lire l'un de ces deux bouquins ! Ils ont tous les deux l'air passionnant ! :)

victor 12/06/2016 10:38

Ils le sont, je te les conseille vivement ! :)